Acouphènes : causes et traitements naturels

La qualité de vie peut vite se dégrader à cause des acouphènes. Ils sont pénibles au quotidien car on a l’impression d’entendre des sons étranges, des bruits parasites ou encore des bourdonnements que personne d’autre ne perçoit. Ces sons inexistants, on peut les entendre soit d’une seule oreille, soit des deux simultanément. On peut également les entendre par occasion et finir par s’estomper avec le temps, soit de façon continue. L’acouphène qui devient chronique est particulièrement dangereux car il peut entraîner la surdité.

Définition de l’acouphène

Acouphènes

Sans qu’il émane d’une source extérieure, l’acouphène est une sensation auditive désagréable entendue seulement par le sujet souffrant. On distingue deux types d’acouphènes :

  • Les acouphènes objectifs : ces acouphènes-là sont rares (5 % des cas) et peuvent être entendus par le médecin. Ils sont la plupart du temps d’origine organique. Ils correspondent généralement au bruit du sang qui circule dans un vaisseau.
  • Les acouphènes subjectifs : ils sont plus fréquents (95 % des cas). En l’occurrence, les bruits entendus (sifflements, bourdonnements, cliquetis, chuintements) sont uniquement perçus par le patient et sont inaudibles par une tierce personne.

Il n’est pas rare que les sexagénaires et au-delà souffrent d’acouphènes qui sont en général dus la presbyacousie. Les moins jeunes n’en sont pas pour autant immunisés. Les sujets fréquemment exposés à des nuisances sonores permanentes peuvent également en souffrir.

Causes courantes des acouphènes

Plusieurs phénomènes peuvent être à l’origine des acouphènes. En règle générale, on en souffre lorsque le système auditif est mis à rude épreuve, ce qui occasionne une baisse d’audition. Celle-ci est favorisée par des phénomènes divers et variés :

  • Bruit quotidien : travailler tous les jours dans une atmosphère bruyante peut à long terme provoquer des acouphènes, voire une surdité partielle ou totale. En l’occurrence, une protection pour les oreilles est plus que recommandée.
  • Une musique à une fréquence élevée : les musiciens sont particulièrement touchés par les acouphènes tant ils se trouvent en permanence à proximité d’enceintes diffusant de la musique à haute fréquence. Les personnes utilisant au quotidien des écouteurs y sont également exposés. Il est tout indiqué de porter un casque anti-bruit lorsqu’on assiste par exemple à des concerts.
  • Traumatismes sonores : les sujets ayant assisté à une déflagration ou à des coups de feu peuvent aussi souffrir d’acouphènes.
  • Les ondes des cellulaires : il est désormais de notoriété publique que les ondes des téléphones mobiles diffusent massivement des ondes électromagnétiques. La dangerosité de ces dernières est évoquée par l’OMS. Il se pourrait donc que ces radiations basse fréquence favorisent à leur tour les acouphènes d’autant plus que les smartphones sont au plus près du système auditif de manière quasi-systématique. Pour y remédier, les utilisateurs des téléphones portables ont tout intérêt à les équiper d’un patch anti-ondes, extra-fin, qui se place au dos du mobile.

Acouphène : traitement naturel

Acouphènes

Le patient souffrant d’acouphènes se rendra chez un généraliste ou un spécialiste ORL. Les médications prescrites s’avèrent souvent d’une efficacité tout à fait discutable. Voilà pourquoi on explore aujourd’hui des remèdes plutôt naturels. En voici quelques-uns :

  • L’homéopathie : les remèdes homéopathiques peuvent soulager les acouphènes. Il est souvent nécessaire de consulter votre médecin pour confirmer que le remède issu de cette médecine alternative est adapté à votre cas et fixer la posologie.
  • L’acupuncture : masser certains points de tension, au niveau du cou ou de la mâchoire, peut aider à atténuer les symptômes liés aux acouphènes. Dans l’idéal, consultez un spécialiste qui aura l’art et la manière de masser tout en douceur ces points stratégiques.
  • La bougie d’oreille : la présence d’une quantité importante de cérumen dans le conduit auditif peut faire advenir des acouphènes. L’utilisation d’une bougie d’oreille, remède totalement naturel, permet d’extraire le cérumen superflu dans l’oreille et ainsi soulager l’intensité des acouphènes.
  • Certaines plantes : nous avions souligné plus haut les causes variées des acouphènes : le vieillissement, l’anxiété, les traumatismes acoustiques, les ondes électromagnétiques, etc. L’utilisation de certaines plantes peuvent tempérer, voire faire disparaître, les acouphènes. Le ginkgo biloba, par exemple, est réputé pour être un antioxydant fort qui améliore considérablement la circulation sanguine et certains troubles inhérents au vieillissement. L’utilisation de cette plante dans le soulagement des acouphènes est validée par la communauté scientifique.
  • La thérapie cognitivo-comportementale : très souvent, on fait appel à la TCC pour guérir les phobies mais elle peut très bien voler au secours des sujets souffrants d’acouphènes. On y apprend des techniques très efficaces de respiration pour lutter contre les épisodes de stress, lesquels peuvent accentuer les acouphènes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *