Migraine qui dure : comment en finir ?

Les maux de têtes, ou céphalées en termes scientifiques, touchent une personne sur deux à partir de l’âge de 18 ans et ont tendance à affecter plus les femmes que les hommes. 

Elles durent en moyenne deux heures et sont le plus souvent bénignes, ce qui porte à croire qu’elles sont banales, chose qui pousse le sujet à s’en désintéresser et à ne pas la traiter. Cependant, cela reste une douleur et les douleurs sont des signaux d’alarmes envoyés par nos corps qu’il ne faut absolument pas ignorer. 

Maux de tête persistants, comment diagnostiquer une migraine ?

Il arrive parfois que les maux de tête durent, se répètent souvent et surviennent d’un seul côté de la tête. Dans ce genre de situation, nous parlons de migraines.Description : https://maison-boulanger.com/wp-content/uploads/2020/05/Mal-de-tete-4-remedes-naturels-prets-en-3-minutes.jpg

De manière générale, les céphalées sont divisées en plusieurs types, parmi lesquels on retrouve les migraines. Dans ces dernières, les maux de têtes sont violents, extrêmes, et peuvent même être associés à des vomissements. Elles atteignent surtout les femmes. 

On pose le diagnostic d’une migraine chez un patient présentant les symptômes suivants : 

  • Des douleurs unilatérales, survenant d’un seul côté de la tête (même si les migraines peuvent toucher les deux côtés de la tête).
  • Des douleurs violentes : modérées à sévères, qui handicapent le patient voire le paralysent. 
  • Des douleurs accentuées lors d’un mouvement. 
  • Des douleurs pulsatiles, caractérisées par cette impression d’avoir le cœur qui bat dans votre crâne.

Migraine persistante : comment la traiter ?

Il faut savoir qu’il y a beaucoup de causes aux migraines, mais que son fonctionnement est encore mal connu. On sait cependant que c’est un trouble qui touche surtout les différents vaisseaux du cerveau, d’origine génétique. Bien que nous n’ayons pas encore isolé le gène incriminé, certaines combinaisons et associations de gênes sont retrouvés chez les patients atteints. Ce qui pourrait expliquer le caractère héréditaire de cette pathologie, qu’on retrouve parfois chez les membres d’une même famille. 

Il faut aussi savoir que notre style de vie joue beaucoup dans les migraines. En effet, nos téléphones, principaux éléments de notre quotidien, émettent des ondes téléphoniques qui deviennent dangereuses au fil du temps et provoquent des migraines. 

Il est clair que donc, ce n’est pas à prendre à la légère et qu’il faut la traiter. Le processus de traitement se divise en deux parties : 

  • Le traitement de crise : traite les symptômes.
  • Le traitement de fond : traite la cause.

Traitement de crise 

Ou le traitement d’urgence, qui sera orienté douleur et tendra à l’amoindrir lors des crises migraineuses. On parle par exemple de paracétamol, d’aspirine ou d’anti-inflammatoire non stéroïdiens en général. Ces médicaments sont en libre vente et sont accessibles à tout le monde, mais n’oubliez pas de demander l’avis de votre médecin ou de votre pharmacien.
Aussi, il ne faut pas oublier que, comme dit plus haut, les téléphones, ces chers amis dont on a du mal à se séparer, sont eux aussi responsables de ces crises s'ils n'en sont pas les principaux déclencheurs ! C'est pour cela que l'on vous conseille de vous munir d'un patch anti-ondes : une fois appliqué, celui-ci aura pour rôle d'absorber les ondes téléphoniques nocives.

Traitement de fond 

Un traitement à base de médicaments plus spécifiques, comme les bêta bloquants ou les alpha bloquants. Ce traitement n’est cependant pas prescrit à chaque fois. Il ne concerne que ceux qui ont des épisodes périodiques, plus de 3 fois par mois, et très douloureux. 

Quelques remèdes naturels pour lutter contre les migraines

Il existe une multitudes de remèdes naturels pour se débarrasser des migraines qui durent, nous vous en proposant quelques-uns : 

  • Du gingembre :  et plus précisément en tisane. Le gingembre est connu pour être un anti-inflammatoire, un anti-douleur mais aussi un excellent remède contre la nausée. Laissez infuser un petit morceau de gingembre que vous aurez râpé dans de l’eau et voilà  ! 
  • Des pommes de terre et de l’oignon : un remède 100% grand-mère dont les seules contraintes sont d’éplucher quelques pommes de terre et des oignons, que vous découperez par la suite en rondelle pour les poser tout autour de votre front et de vos tempes dès que vous commencerez à ressentir de la douleur. 
  • Le massage de tempes : si vous êtes un migraineux chronique, ce massage deviendra votre meilleur ami. Massez vos tempes en mouvements circulaires, tout doucement, au tout début des symptômes. Vous pouvez même ajouter de l’huile essentielle de menthe poivrée pour un effet plus efficace ! 
  • Le poivre de cayenne : la capsaine qu'il contient le rend redoutablement efficace face aux migraine. Vous pouvez aussi bien l'ajouter à vos plats quotidiens ou alors en diluer une cuillère dans de l'eau tiède et l'inhaler !

Quel que soit le type de remède pour lequel vous optez, il est nécessaire de consulter votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *